Random Kindness – Semaine 1

#1: Célébrer une bonne nouvelle/une étape de la vie de quelqu’un d’autre: deux amis vivaient un moment important de leur carrière théâtrale. J’y ai assisté. J’ai adoré. Et je les ai couvert de compliments. Mais au-delà de ça, j’ai prolongé le câlin que je leur ai fait plus longtemps qu’habituellement. J’ai conscientisé ce câlin. Et tous deux m’ont serrée dans leur bras plus fort que d’habitude. J’étais émue, eux aussi. C’était beau. Et le lendemain je leur ai envoyé à chacun une photo que j’avais prise pour témoigner de leur succès et du plaisir que j’avais eu.

#2: Visiter ou appeler ses grands-parents: Je pars bientôt en vacances et j’appelle toujours mes grands parents avant. Je l’ai donc fait. Mais une fois au téléphone, je me suis rendue compte que j’avais du temps et que j’aurais pu aller les voir. « Non, mais en fait je vais passer si vous êtes là cette après-midi ». Une petite heure de discussion, qui m’a fait le plus grand bien. En partant ils m’ont remerciée trois fois d’être venue et m’ont dit que c’était « trop gentil ». Je crois pas que c’était trop gentil. C’était juste super.

#3: Aider quelqu’un qui porte des sacs lourds: Une dame était en train de jeter un sac poubelle visiblement très lourd dans un container. Et semblait galérer. « Attendez, je vais vous aider ». J’ai posé mes sacs et j’ai soulevé le sac en ouvrant le container. Petite complicité, remerciement, sourire. « C’est vrai que c’était lourd et trop haut pour moi ».

#4: Donner de l’argent à quelqu’un dans le besoin: « Vous avez pas une cigarette? ». Si, je m’arrête et je donne. Au final, j’ai pu discuter 10 minutes avec ce monsieur d’origine rom. Il m’a raconté comment il est arrivé, qu’il est la star d’un reportage fait à Lausanne et qu’il est étonné que je le connaisse pas. On a rigolé et j’ai appris plein de choses. « À bientôt ma grande et merci! ». Je suis repartie en souriant et en pouvant mettre un prénom sur ce monsieur qui est jamais loin de ma rue. J’ai déjà hâte de le recroiser, c’est la première fois que je ressens ça. J’ai oublié de lui dire mon prénom. J’ai honte. La prochaine fois.

#5: Reconnaître le bien. J’ai donné un atelier d’improvisation particulièrement difficile. Le groupe était très jeune, adolescent et les participants étaient rapidement violents les uns envers les autres. J’ai eu le sentiment de devoir faire d’énormes efforts pour créer un espace sécure qui leur permettent d’improviser pour la 1ère fois. Trois heures de transpiration. J’étais frustrée et déçue en sortant. Quelques heures après, j’ai regardé cet atelier d’un autre angle, en particulier ce que je pouvais en tirer. Y avait plein de choses en fait. Pis ils ont blasté un exercice en d’impressionnant les uns les autres. C’est toujours mieux que les claques du début du cours.

#6: Sourire à quelqu’un. Tokyo. Un bar. Une table carrée. Des voisins de tous les côtés. Une femme à deux places de moi. Je ne parle pas sa langue, elle parle pas la mienne. Après 10 minutes je lui lance un sourire affirmé. Elle me répond pareil. Ce qui a initié une série de sourires. Rassurant, doux et sympa comme premier accueil ici.

#7: Dire merci. Tokyo toujours. Petit bar de quartier dans lequel un pote suisse qui navigue entre Lausanne et Tokyo est assez connu pour que le patron vienne s’assoir à notre table à 10 minutes de la fermeture. Il nous apporte 4 nouvelles assiettes qu’il sort de sa réserve personnelle et de la bière. Je goûte des œufs de poissons mâles. C’est délicieux. Mon pote et bilingue. Moi pas. Mais ce vieux monsieur me regarde quand je goûte après m’avoir fait un signe pour m’expliquer que c’était du poisson. Tous ces cadeaux sont délicieux. Je lui ai donc dit merci, plein de fois, ni en japonais ni en français. Juste en lui souriant, en inclinant la tête (on prend vite le pli) et en lui montrant que c’était bon. On a beaucoup ri et beaucoup trop mangé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s