Random Kindness – Semaine 9

#57: Lire un livre à quelqu’un. Cette action m’a été proposée par quelqu’un d’autre qui a voulu me lire une histoire. J’ai proposé d’en lire une à mon tour.

#58: Parler de quelque chose de gentil qu’on a vécu. Des gens commencent à me questionner sur ce défi des 100 actions gentilles. Ça m’a permis, à deux reprises cette semaine, de raconter quelque chose d’agréable que j’ai vécu grâce à cette démarche.

#61: Partager une recette qu’un ami apprécie. J’ai découvert une recette sur Facebook récemment. Un pesto à l’avocat. J’ai testé, c’était méga bon. Mes colocs ont goûté dans mon assiette et ont validé que c’était super. Quelques jours plus tard, j’ai envoyé la recette à l’un d’eux.

#62: Aider ses voisins. C’était 3 heures du matin et l’interphone d’une voisine n’arrêtait pas de sonner. Au bout d’un moment, je suis allée voir par le balcon qui sonnait chez elle. C’était un jeune homme hyper inquiet. Il avait ramené son amie après une fête, il devait parquer la voiture, elle devait l’attendre et au lieu de ça elle s’était enfermée et ne répondait plus. Je l’ai accueilli chez moi pour qu’il puisse recharger son portable, on a tout fait sonner, rien ne la réveillait. On a commencé à flipper à l’idée qu’elle soit inconsciente ou blessée. L’histoire se termine bien, on a fini par appeler la police qui sait comment toquer très fort à une porte. Après 5 minutes la voisine s’est réveillée, la scène était soulageante et plutôt drôle. Le lendemain la voisine est venue s’excuser et me remercier d’avoir aidé son ami.

#63: Planifier une activité ou une aventure. J’ai été choisie par les parents d’une jeune fille de l’impro que j’apprécie beaucoup comme « cadeau d’anniversaire »: ils lui ont offert une journée en ma compagnie. J’ai donc organisé ce que nous allions faire pendant toute la journée, en pensant à e que nous avions en commun et à la façon de rendre tout cela mémorable.

#64: Pardonner. Des fois je prends mal certaines choses, je me vexe et si ça concerne quelqu’un qui ne fait pas partie de mes proches, je suis capable de me mettre à éviter cette personne plutôt que de la confronter. Pis là j’ai vu qu’il y avait « pardonner » dans la liste et j’ai tout de suite pensé à quelqu’un. J’y ai pensé pendant 2 jours, j’ai réfléchis à ce qui m’avait vexé et j’ai décidé que je pouvais le pardonner. Je l’ai pas formulé dans le message que je lui ai envoyé, mais j’ai repris contact et ça semble lui avoir fait plaisir.

#65: Écrire la liste de mes qualités. Une action gentille envers moi-même pour terminer la semaine. J’ai écrit  déterminée, soutenante, organisée et confiante. Un peu le sentiment d’écrire un CV.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s