Random Kindness – Semaine 11

#73: Donner des vieux livres. J’ai pas mal de livres que je traîne depuis longtemps et que je ne relirai probablement jamais. J’en ai sélectionné quatre et je suis allée les mettre dans cette adorable ancienne cabine téléphonique relookée en « boîte à livres » dans mon quartier. Le concept est le suivant, il y a une étagère et n’importe qui peut déposer ou prendre un ou plusieurs livres. En ouvrant la porte, j’ai découvert qu’il y avait quelqu’un à l’intérieur, qui regardait attentivement les titres à disposition. Ça m’a plu de me dire que le concept fonctionnait et que j’allais y participer.

#74: Envoyer un coli qui fait plaisir à quelqu’un qui semble en avoir besoin. C’est si cool d’envoyer des colis. J’ai kiffé acheter différentes choses, penser un concept-cadeau, écrire une carte qui l’explique, construire la boîte en carton et même prendre un ticket à la poste pour l’envoyer.

#75: Écrire des messages positifs à la craie sur un trottoir de ton quartier. C’était le premier juin, il faisait méga beau, les gens étaient tous détendus et charismatiques. Ça m’a donné envie de réaliser cette action. J’ai donc acheté d’énormes (vraiment) craies et j’ai souhaité un bon mois juin à mon immeuble, juste devant l’entrée. J’ai eu l’impression de commettre un gentil délit, c’était marrant. Pis je suis rentrée avec deux amies un peu plus tard qui se sont exprimées en voyant le message « Oh, c’est chou!! Y a que devant cet immeuble, c’est marrant! » (y a un autre immeuble juste à côté du nôtre). J’ai pris un malin plaisir à garder l’anonymat. La pensée positive n’a pas duré longtemps, il a plu des cordes le lendemain.

#76: Faire un cadeau juste comme ça. Pas très compliqué, j’ai juste pensé à quelqu’un en voyant quelque chose (ouais je reste mystérieuse t’as vu) dans un magasin, je l’ai acheté et je l’ai offert. Sans raison (ou presque puisque je savais que c’était sur la liste, soyons honnêtes), mais avec du plaisir.

#77: Planter quelque chose. Ça faisait des moins que la terre d’un petit pot sur mon balcon séchait lentement. Je trouvais ça triste, mais je faisais rien. Du coup, en voyant ça sur la liste, j’ai acheté un petit rosier et je l’ai transférer dans ce joli pot. C’est plus joli.

#78: Accueillir quelqu’un de nouveau. On joue un spectacle d’impro depuis pas mal d’années, mais on se met au défi depuis 2 ans d’inviter des metteurs en scène de la région  qui n’y ont jamais participé et qui ne font pas partie de troupes d’impro à se mettre à la direction d’acteurs (nous donc) le temps d’une soirée. J’étais ravie de les accueillir, de m’assurer que tout allait bien et de leur expliquer ce qu’il fallait faire en cas de question. On était plusieurs à jouer ce rôle et la collaboration a été parfaite.

#79: Appeler quelqu’un que j’ai pas vu depuis longtemps. J’ai préparé le terrain pour cette action depuis deux jours, par message, c’est quelqu’un de très occupé et je suis pas mal en la matière également. Ça fait toujours trop plaisir de se parler parce qu’on habite loin, qu’on se connaît depuis des lustres, qu’on s’adore et que nos appels sont interminables tellement on a des choses à se raconter.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s