Random Kindness – Semaine 12

#80: Donner à des familles dans le besoin à Noël. Noël c’est dans longtemps, fallait que je modifie un peu. J’ai vu passer une publication Facebook au sujet d’une association qui envoie des cartons en Syrie pour aider des familles à fêter l’Aïd el-Fitr, la fête de rupture du jeûne du Ramadan. Les dons vont permettre d’envoyer de la nourriture pour célébrer cette fête, mais également pour se nourrir pendant plusieurs mois. J’ai financé un bout de l’opération.

#81: Mettre une lettre sympa dans la boîte aux lettres d’un inconnu. J’ai écrit un petit not en expliquant que l’on ne se connaissait pas et la démarche Random Kindness. J’ai essayé d’écrire un truc assez drôle et sympa. Pis j’ai posté ça dans une boîte à lettres repérée quelques jours avant car externe à l’immeuble, ce qui devient assez rare à Lausanne.

#82: Écrire les qualités de quelqu’un et lui montrer. J’ai choisi mon cousin pour cette action. On a bu un verre ensemble, comme d’habitude on s’est raconté plein de trucs, on a critiqué le fonctionnement de certaines institutions et une fois qu’il est parti j’ai eu envie de lui envoyer un message avec toutes les qualités que je vois chez lui.

#83: Offrir sa place à quelqu’un. Jeudi soir, j’assistais à un spectacle. À deux spectacles même, séparés par un entracte. En revenant de mon tour au toilette, j’ai décidé de changer de place et d’opter pour un canapé plutôt qu’une chaise en plastique trop proche de la scène. Y avait une seule veste, deux places, donc hop, pas d’hésitation. Et puis la dame est arrivée en disant à quelqu’un « je suis installée ici, t’as qu’à venir à côté de moi ». Malaise en découvrant que j’y suis déjà, à côté d’elle. Cette action faisait partie de celles que j’avais prévu de faire cette semaine. J’ai donc offert ma place à cette nouvelle arrivante. J’ai été étonnée d’avoir peu de quittance, ça leur a semblé normal je crois, alors qu’on parle bien d’un canapé vs une chaise en plastique.

#84: Aider des gens à se prendre des gens en photo. Les selfies avec un Polaroïd c’est pas évident. J’étais à une fête et j’ai vu un groupe qui s’apprêtait à le faire. Je savais que ça allait être flou alors que ces 4 belles personnes (#marioncotillardpunchline) méritaient d’être nettes. Je leur ai donc proposé de la prendre à leur place.

#85: Faire un gâteau pour un anniversaire. Je devais aller à un pic-nic pour l’anniversaire de deux amis. La veille, j’ai reçu un message qui nous avertissait qu’en raison de la pluie annoncée, la fête se déroulerait dans un bar. J’avais prévu de faire un gâteau, je l’ai quand même fait et je l’ai amené dans le bar. C’était marrant.

#86: Organiser une « tea party ». Là aussi, adaptation. Je me voyais mal convier des potes à boire du thé chez moi, en revanche rassembler du monde pour faire quelque chose ça me motive toujours. Chaque année, on est trois ou quatre à organiser des grillades pour marquer la fin de la saison. Juste comme ça. Il pleuvait, mais on a maintenu, les gens sont venus, ça faisait plaisir.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s